Patrimoine Catalan, Pujols, Taxo, Argeles-sur-mer, Sources, Fontaines, Mer, Montagne

La contre-escarpe

L'avant-dernier paragraphe de la deuxième lettre adressée par Monsieur Marchesi au Président de  Capbreu en manquait pas d'intérêt :

"Comme vous avez pu en discuter avec Monsieur Odiot, le château de Pujols et les terrains environnants sont susceptibles de receler des données archéologiques de premier ordre en ce qui concerne le fleuve Tech et le niveau marin au cours de l'histoire. Aussi dans le cadre du projet de recherche développé par Jean-Michel Carozza et Thierry Odiot sur les paléo paysages en Roussillon durant l'Holocène, une campagne de sondages et de carottages pourraît être envisagée en 2010 ou 2011."

Ce n'étaient pas des paroles en l'air : le 14 juin 2011, MM. Carozza et Odiot sont venus, accompagnés d'un tracto-pelle, réaliser des fouilles sur le terrain de Jean Surjus (membre du Bureau de Capbreu) contigu au rempart nord de Pujols. Plusieurs membres de Capbreu, et même Emile Surjus, ont assisté à cette opération.

Les chercheurs ne sont pas partis de rien. Ils ont décidé, dans un premier temps d'ouvrir une tranchée perpendiculaire au rempart nord à la recherche de la douve repérée par Jean-Pierre Bisly, à partir du cadastre de 1813. Voir ci dessous :

les-remparts-de-pujols.pdf les-remparts-de-pujols.pdf

Et voici le résultat :


2011-06-14-contre-escarpe.jpg


La contre-escarpe (ou ce qu'il en reste) se situe à 13 mètres de la courtine. Ce qui correspond exactement au tracé des géomètres du cadastre napoléonien, et semblerait valider l'interprétation de l'ensemble du site : Pujols était donc bien un château-fort entouré de douves (fossés).

Cette photographie est à rapprocher de celle des fortifications de CASTELLO d'EMPURIES. Etonnant, non ?

castello-dempuries-rec-del-moli-210659.jpg

Ensuite, divers sondages ont été réalisés mettant en lumière le fait que les terrains anciens (non alluvionnaires) affleurent pratiquement à la surface actuelle quand on s'approche du Chemin de la Salanque. Ce qui justifie le nom de "Pujols".

Enfin, une autre tranchée a été creusée au sud-est du champ, très près de la clôture des Cassines de la Vernède. Il a ici été découvert un pavage, probablement médiéval, qui pourraît avoir été un quai pour l'accostage des barques à fond plat naviguant sur une lagune permettant la liaison avec la mer ? Bon, pour le moment, on ne peut ici que supputer tout autant que de véritables fouilles n'auront pas été entreprises...

dsc07302-quai-medieval.jpg

Date de dernière mise à jour : Mer 17 Oct 2012